Le blog de dixit.net

Toutes les publications de dixit.net, agence de conseil et d'innovation pour la transformation de la ville.

Une ville ne devrait pas donner envie de la quitter quand les enfants débarquent dans nos vies. Logements trop petits et inabordables, espaces publics agressifs, nature absente, quotidien compliqué... trop souvent la ville semble inadaptée à la vie de famille, et précipite le départ vers la périphérie. Pour s'attaquer sérieusement aux causes de l'étalement urbain, il nous faut (re)construire une ville qui présente toutes les qualités pour y faire grandir nos enfants.

Voici quelques pistes pour (re)faire la ville pour les enfants, un bon moyen de bâtir une ville accueillante pour tous.

Préserver une biodiversité menacée passera par la réduction drastique de l'étalement urbain, mais aussi par une nouvelle place donnée à la nature dans la ville. Marc Barra, écologue, nous explique comment repenser le modèle de développement urbain, en intégrant une biodiversité réelle au cœur de la ville, qui peut permettre de la densifier tout en la rendant plus vivable. Un premier pas vers la ville frugale, devenue nécessaire et souhaitable.

En cherchant à développer des alternatives concrètes à l’étalement urbain, l’urbanisme circulaire propose de repenser les processus de fabrication de la ville pour bâtir une ville flexible capable de s’adapter en continu à l’évolution des usages.

Exercice pratique : descendez dans le parc, la forêt, le bosquet en bas de chez vous, allongez-vous sous un arbre et lisez cet article...

Personnages principaux des sorties littéraires ou des articles ces dernières années, les arbres reviennent au cœur de l'imaginaire collectif, notamment en ville. Planter une forêt urbaine là où la nature n'aurait pas sa place ?

Le temps est sans doute - plus encore que l’espace - la matière première principale de la ville : le siècle pour la ville, la décennie pour le projet urbain, la journée pour un déplacement... Travailler ces temps - y compris les plus courts - est un des axes de l'urbanisme circulaire, pour intensifier les usages de l'existant. IL'échange qui suit vas nous permettre d'approfondir la question de l'urbanisme transitoire, et de sa capacité à permettre à des bâtiments vides de répondre à de nouveaux usages.

A Paris, un Resto’U du CROUS change tous les jours de visage pour se transformer en espace de coworking : bienvenue au Mab’Lab !

Airbnb concentre les critiques, après avoir été l’exemple phare de l’économie du partage. Mais si l’on sort des discours convenus et des anathèmes, et que l’on analyse de façon détaillée le fonctionnement de cette plateforme, qu’apprend-t-on de son fonctionnement et quels sont ses effets sur la ville ? La façade léchée de son site web dissimule deux modèles de fonctionnement très différents, aux effets opposés sur la vie de nos villes.

Et si demain la ville se reconstruisait en permanence sur elle-même ?

Convertir la fabrique de la ville aux principes de l’économie circulaire : une alternative concrète à l’étalement urbain.