🃏 Le climat est (aussi) un jeu

🃏 Le climat est (aussi) un jeu
Photo by Jack Hamilton / Unsplash

C'Ă©tait pendant le tout premier confinement, et il faut bien l'avouer, on Ă©tait un peu secouĂ©. Une pĂ©riode compliquĂ©e, mais marquĂ©e par de belles rencontres par Ă©crans interposĂ©s. Nous avons mĂȘme Ă©tĂ© invitĂ©s par un comparse (il se reconnaĂźtra) Ă  jouer en ligne, mais pas Ă  n'importe quel jeu : la Fresque du Climat. Un jeu de cartes conçu pour faire comprendre les enjeux du dĂ©rĂšglement climatique. On a beau ne pas ĂȘtre nĂ© de la derniĂšre pluie et avoir quelques connaissances sur le sujet, c'Ă©tait quand mĂȘme une claque. Voir tous les effets du systĂšme climatique d'un seul coup, ça questionne, ça perturbe.

Je doute qu'on ressente la mĂȘme chose en lisant les 500 pages du dernier rapport du GIEC. Il faut le lire, bien sĂ»r, mais cela reste peu digeste et pas aussi percutant. Le jeu est un bon moyen pour apprendre plus facilement et toucher un public bien plus large. Le jeu pourrait prendre une nouvelle place (notamment dans le monde du travail) pour permettre d'avoir une comprĂ©hension commune de l'Ă©tat des connaissances et pour mieux dĂ©cider collectivement.

Aujourd'hui, la Fresque du Climat, c'est plus de 160 000 personnes sensibilisées, 6000 bénévoles et une vingtaine d'autres fresques sur des thÚmes aussi variés que l'alimentation, la construction, la biodiversité... On pourrait penser qu'il s'agit "seulement" d'un outil de sensibilisation et de conscientisation, mais c'est tout sauf superflu : sur tous ces sujets, nous avons besoin de revenir aux bases et de poser les bonnes questions avant de chercher à y répondre. C'est aussi un premier pas pour passer à l'action, en comprenant en un temps record que tout est lié, qu'on ne peut pas se contenter de demi-mesures, et que c'est le systÚme entier qu'il faut transformer.

C'est aussi ce qu'on essaye de faire chez dixit.net en parlant de la fabrique de la ville, Ă  chacune et Ă  chacun, et en tentant de la rendre accessible par des rĂ©cits, des analyses, des podcasts et — bien sĂ»r — un jeu : la Fresque de la ville. Ce jeu, directement inspirĂ© de la trame de la Fresque du climat, a pour objectif de sensibiliser aux enjeux systĂ©miques de la fabrique de la ville en sortant des visions en silos, mais surtout d'en dĂ©battre et de travailler collectivement Ă  des solutions concrĂštes. Et c'est bien ce dont nous avons besoin pour bifurquer ensemble.

— FrĂ©dĂ©rique

image.png

Outil · La Fresque du Climat

L'association de la Fresque du Climat lance un appel Ă  don pour permettre le passage Ă  l’échelle internationale et pour prĂ©parer le Festival de la Fresque du Climat les 25, 26 et 27 juin Ă  la CitĂ© Fertile de Pantin, oĂč des ateliers et des confĂ©rences attendent les fresqueurs·es et futur·es fresqueurs·es pour relever ensemble le dĂ©fi climatique !


Ouverture · Lire, écouter, rencontrer, voir...

📅 Agenda.

  • Le 24 juin Ă  11h : webinaire sur les stratĂ©gies et solutions mises en place en vue de la certification Zero Carbon d'un bĂątiment. (ARP Astrance)
  • Le 28 juin Ă  19h : visioconfĂ©rence sur la requalification des zones d’activitĂ© pĂ©ri-urbaines. (Ekopolis)
  • Le 1er juillet Ă  10h : confĂ©rence en ligne sur la compensation comme pratique pĂ©renne ? (Fonciers en dĂ©bat)

đŸŽ™ïž Podcast. P comme comme projet urbain : (encore) un bel Ă©change entre le Genre Urbain et Patrick Henry, qui a aussi Ă©crit une postface au Manifeste pour un urbanisme circulaire. (Paroles urbaines)

🚋 Transports urbains. Nouveaux comportements, nouveaux motifs de dĂ©placement, augmentation de la part de la marche et du vĂ©lo, baisse de la frĂ©quentation des transports publics, nouvelle place pour l'Ă©lectrique... ? Chaque pays a ses enjeux particuliers. (Les Echos)

📖 A lire. Faire ville : entre planifiĂ© et impensĂ©, la fabrique ordinaire des formes urbaines, d'HĂ©lĂšne Noizet et Anne-Sophie ClĂ©mençon (Presses universitaires de Vincennes)

Dense, mais bourrĂ© de plans et d'images de rĂ©fĂ©rences, ce livre a tout du manuel pour comprendre comment s'Ă©labore l'urbain. MalgrĂ© les multiples dĂ©finitions et notions qui entourent l'urbain, les autrices montrent que l'essentiel de la fabrique urbaine est impensĂ©, mais que les interactions entre morphologie urbaine et fonctionnement social sont primordiales pour l'apprĂ©hender. Et quand elles expliquent qu'il est temps de casser les silos et de mĂȘler les disciplines pour plus de transversalitĂ© et d'Ă©change, on ne peut qu'acquiescer.

Le problÚme de la pensée absolutiste du projet est qu'elle privilégie et surestime la table rase comme mode de production de l'urbain, comme si la décision d'un seul ou d'un petit nombre d'acteurs suffisait à rendre compte de la fabrication de l'entiÚreté de l'espace urbain. (...) L'urbain est plus le produit d'une société que son projet, ce que traduit la qualification d'impensé.

đŸ…żïž Passion parking. Un projet de loi en Californie propose de supprimer toutes les obligations de stationnement Ă  proximitĂ© des transports en commun. Une piste que pourrait suivre la loi Climat RĂ©silience en modifiant les articles L151-35 et L151-36 du Code de l’Urbanisme. On dit ça comme ça
 (Bloomberg)

👣 En marchant. Et si on arpentait Ă  pied l'immensitĂ© des villes pour les apprĂ©hender autrement ? Petit Ă©loge de la balade urbaine et rappel, encore nĂ©cessaire, que la marche a une place Ă  part dans ce qu'on appelle "les mobilitĂ©s". (Sur Mesure)

💬 Dico. Un petit lexique factuel et sans dĂ©magogie sur les grands mots (maux ?) de notre temps. (Usbek & Rica)

đŸŒ± Artificialisation de sols. Ce sera sans doute moins populaire que l’article de la semaine derniĂšre sur les gros cons Ă  vĂ©lo, mais ce rapport du SĂ©nat sur le projet de loi « Climat RĂ©silience » est particuliĂšrement complet sur les enjeux d’artificialisation des sols. Une lecture saine pour comprendre ces dĂ©bats en cours au Parlement qui vont changer nos façons d’organiser nos territoires. (SĂ©nat)

🚘 Une magnifique histoire. Au dĂ©but ça fait un peu peur, mais ça finit bien vous verrez :

dixit.net est une agence de conseil et de recherche urbaine. Tous les mercredis, nous décryptons dans notre newsletter les grands enjeux de la ville et de ses transitions. Si vous la lisez pour la premiÚre fois, c'est le moment :