đŸŠ„ Jungle urbaine

đŸŠ„ Jungle urbaine
Jungle Urbaine 

Imaginons une ville de plantes grimpantes, d’arbres plus hauts que les gratte ciels, de sols tapissĂ©s d’une herbe verte et abondante
 Imaginons marcher en ville comme sur un chemin de randonnĂ©e, Ă©vitant les racines, et cueillant des herbes aromatiques pour le dĂźner. Cette projection paraĂźt bien lointaine, et nos maigres plantes d’intĂ©rieur ne suffisent plus Ă  tromper cette utopie. Aujourd’hui, un monde qui change, qui doit changer, nous effraie, et avec cela, la perspective que notre environnement personnel en soit altĂ©rĂ©. On tient Ă  nos petits “jardins Ă  la française”, organisĂ©s, tondus, quand on sait pourtant que la nature nous rend plus de services Ă©cosystĂ©miques laissĂ©e Ă  l’état naturel. Dans son livre Petit traitĂ© du jardin punk, le paysagiste engagĂ© Eric Lenoir nous incite Ă  poser les tondeuses, Ă  sortir de la monoculture du gazon Ă  raz, qui limite l’effet de fraĂźcheur des hautes herbes, et le dĂ©veloppement de “jungles miniatures”. Alors laissons l’herbe pousser, que dis-je les fougĂšres, les arbres, les plants de tomates et les pissenlits.

“Que savons nous faire de nos mains”, demande Feu!Chatterton. Pour crĂ©er ce monde nouveau, il est temps que nos mains passent de la pompe Ă  essence Ă  l’arrosoir. Les fermes urbaines se multiplient, l’AFAUP y veille bien, en soutenant et accompagnant des centaines d’acteurs et actrices spĂ©cialisĂ©s en aquaponies, culture verticale, horticultures et autres
 Comme le collectif La Sauge qui rĂ©investie des friches urbaines pour les transformer en fermes qui vont alimenter une grande partie des restaurants des villes en herbes aromatiques, salades, fruits... La plus grosse ferme verticale d’Europe, ouverte en dĂ©cembre 2020 Ă  Copenhague, utilise exclusivement de l’énergie Ă©olienne. Nordic Harvest  y produit 1 000 tonnes de salades et herbes aromatiques par an, sur un espace 100 fois infĂ©rieur aux champs habituels. Les rendements permettent Ă  une seule ferme de 30 Ă©tages d’alimenter 50 000 personnes. On ne peut pas encore prĂ©tendre pouvoir nourrir les 7 milliards d’humains qui vivront en ville d’ici 2050, mais cette nouvelle agriculture doit venir en complĂ©ment, tant pour ses vertus nutritives que pour le rapprochement social, l’apport de savoir faire et les Ăźlots de fraicheur et de biodiversitĂ© qu’elle constitue. Il faut aussi accepter que l’agriculture urbaine n’a pas vocation Ă  ĂȘtre tout Ă  fait rentable. La sensibilisation et les formations qu’elle vĂ©hicule sont autant de gains qui doivent ĂȘtre valorisĂ©s.

Comment faire rĂȘver les agriculteurs, les maraĂźchers, les gens qui s’investissent pour une nouvelle forme d’agriculture ? En proposant Ă  ces derniers un nouveau moyen de valoriser leur travail, alliant culture et formations auprĂšs des habitants. Nous avons rencontrĂ© une association trĂšs engagĂ©e sur la question : les Urbaculteurs. Un joli nom qui donne envie de mettre les mains dans la terre, mais surtout d’aller voir d’un peu plus prĂšs le modĂšle qu’ils proposent : RĂ©silience urbaine.

— Marine Meunier (Linkedin)

PS : Prochain webinaire organisé le vendredi 3 juin de 13 à 14h avec Aurélie Delage et Anaïs Collet, coordinatrices de l'étude "Exode urbain : impacts de la pandémie de COVID-19 sur les mobilités résidentielles" commanditée par le PUCA et Réseau Rural. On a hùte de vous y croiser ! (S'inscrire)

L'association Les Urbaculteurs combine formations, conseils et fiches ressources pour redonner une place essentielle à la végétation en ville. Ils nous racontent leurs projets et ils reviennent sur les défis, les contraintes, mais aussi les promesses d'un tel modÚle.

📆 24 mai. Foncier en dĂ©bat vous invite Ă  Paris Ă  17h dans les locaux de Sciences Po pour une discussion autour du livre "Le grand retour de la terre dans les patrimoines" d'Alain Trannoy et Etienne Wasmer. (Inscriptions)

✹ Soutien. Adrien Tardiff, qui avait participĂ© Ă  notre concours des "rĂ©cits du futur positif" en janvier 2021, sort son premier roman ! Ponsamaro est Ă  la fois un rĂ©cit utopique, et un espace de co-construction de nos futurs. Cela prend la forme d’un roman d’anticipation Ă©cologique et d’un atelier futuriste pour s’inspirer et passer Ă  l’action. N'hĂ©sitez pas Ă  le prĂ©commander ! (Direction Ponsamaro)

đŸŽ™ïžPodcast. Ekopolis lance son premier podcast : PremiĂšre Pierre, une Ă©mission qui s'intĂ©resse au parcours et aux mĂ©canismes du changement chez les professionnels engagĂ©s pour la ville durable. Changement brutal ou progressif, radical ou Ă©tape par Ă©tape
 Comment en sont-ils arrivĂ©s lĂ  ? Quel impact cela a-t-il aujourd'hui sur leur pratique, leurs projets, mais Ă©galement leur Ă©panouissement personnel et professionnel ? Dans ce premier Ă©pisode, on rencontre François-Xavier Monaco qui Ɠuvre au dĂ©veloppement durable dans l’ingĂ©nierie. (BĂąti Radio)

đŸ–Šïž EnquĂȘte. La dĂ©marche Rue Commune a lancĂ© une grande consultation : « Ensemble, comment pouvons nous transformer les rues des grandes villes pour faire face aux enjeux du XXIe siĂšcle ? ». Urbanistes, Ă©lus, techniciens de collectivitĂ©s, architectes, mais aussi habitant.es des villes, nous sommes sĂ»rs que vous avez des idĂ©es ! C’est le moment de les partager ;) (Make.org)

đŸ˜ïž DensitĂ© urbaine. Les amis de Pop-up urbain ont encore concoctĂ© une vidĂ©o sympa sur un sujet pourtant clivant : existe-t-il une densitĂ© idĂ©ale ? Notre credo, chez dixit, c’est surtout de rappeler qu’il ne peut y avoir de densitĂ© bĂątie sans une densitĂ© vĂ©gĂ©tale massive. Retrouvez aussi ici ce regard croisĂ© entre architecte et promoteur sur la densitĂ© urbaine. (Demain la ville)

📚 IntĂ©grer l'Ă©conomie circulaire. Vers des bĂątiments rĂ©versibles, dĂ©montables et rĂ©utilisables, sous la direction de SolĂšne Marry (Editions parenthĂšses / Ademe, 2022) Un ouvrage collectif qui synthĂ©tise diffĂ©rentes dĂ©marches soutenues par l'ADEME, et qui constitue un Ă©tat de l'art synthĂ©tique de toutes les facettes de l'Ă©conomie circulaire appliquĂ©e au bĂątiment : rĂ©emploi des matĂ©riaux, bĂątiments Ă©volutifs, urbanisme rĂ©versible, bĂątiments dĂ©montables
 De nombreuses pistes Ă  suivre, qui tĂ©moignent de l’effervescence de la recherche et de l’innovation sur ces diffĂ©rents sujets.

dixit.net est une agence de conseil et de recherche urbaine. Tous les mercredis, nous décryptons les grands enjeux de la ville et de ses transitions. Si vous la lisez pour la premiÚre fois, c'est le moment de vous abonner à cette newsletter.

Subscribe to dixit.net

Sign up now to get access to the library of members-only issues.
Jamie Larson
Subscribe